Hm Said

Hm Saïd est né en 1983, à Tazmalt, Algérie , Magrittien malgré lui, Bien que les dogmes
du surréalisme lui soient totalement étrangers, sa découverte de la peinture de Magritte a
était la révélation de ce que sera sa peinture : double révélation qui, en plus d’être
picturale, est intellectuelle. Il participe à plusieurs expositions collectives et en organise
deux lui-même en 2004, au centre culturel de Bejaia.
Peintre attentif aux mots, il accorde un soin particulier à donner un titre à ses peintures :
« Mes toiles ont des titres qui sont tantôt dans le sens de l’image donc descriptifs ou
complémentaires, tantôt comme des pièges pour égarer le spectateur, et le forcer, en
réfléchissant par lui-même, à délaisser ses préjugés. Je crois que c’est ça le secret de
l’inspiration, je veux dire cet instant fou et vrai quand soudain un de nos préjugés volent en
éclats, en laissant entrevoir une autre réalité, peut être un peu plus proche de la vérité,
plus proche de notre vérité, une vérité qui n’est jamais absolue, mais ayant le privilège
d’être la nôtre. »
Saïd est un chercheur de vérité… Sa peinture nous pousse à penser : « La vérité n’est
pas dans les choses elles-mêmes, mais dans (le) ou les rapports entre elles, des rapports
que nous inventons et donc qui font nos* vérités. La vérité absolue, si elle existe, serait
incommensurable pour nous, et par là même inexistante, c’est ce que je cherche, je veux
peindre ce qu’il y a entre les choses, les choses de nous, les choses des autres… en
essayant d’éviter l’inévitable symbolique. Dérouter. Je pense que plus une oeuvre est
incompréhensible, mieux elle fait son travail d’oeuvre d’art. »
Autodidacte protéiforme, artisan et artiste, Saïd, qu’il peigne ou qu’il dessine, se laisse
guider par son instinct. Son oeuvre évolue au gré de ses découvertes incessantes et de
ses étonnements face à un monde mutant.

http://hm-saidart.blogspot.fr