PBMCCFC

Prenez un chanteur guitariste jouant avec des cordes Lidl et qui en pête une à chaque concert ;

Un autre, possédé par le démon, venant des îles et pratiquant le vaudou ;

Une section cuivre bien dans le vent qui s’occupe de pet et de paix mais ça ne s’écrit pas pareil ;

Un bassiste, qui se prend pour Wolverine, susceptible de se barrer boire une bière pendant un live de son groupe.

Un machiniste qui se sert d’une boîte à rythme comme d’un marteau piqueur et en crachant des flammes ;

Et parfois vous aurez peut-être la chance d’entendre la délicate voie de notre chanteuse qui est un poil énervé et qui vous le fait bien savoir dans le micro.

Puis déposer le tout sur une tranche de rock et de ska.

Assaisonnez le tout avec une bonne dose de connerie et de black métal festif.

Et vous obtiendrez la convivialité incarné et l’esprit festif qu’est ce putain de groupe.